Accueil
English :: Français

Histoire de l’ACASC


L’apprentissage par le service communautaire est une pédagogie acceptée et largement employée aux États-Unis depuis plusieurs décennies. Dernièrement, les programmes de ce type se sont multipliés dans de nombreux autres pays, notamment en Australie et en Angleterre. Malgré des exemples de petites initiatives observés depuis dix ans, ce n’est vraiment qu’au cours des dernières années que cette approche pédagogique a gagné du terrain au chapitre de la reconnaissance et du soutien sur les campus canadiens.  Véritable pionnière sur la scène nationale, l’Université St. Francis Xavier, de Nouvelle-Écosse, a reçu du financement de La fondation de la famille J.W. McConnell en 1999 pour étendre son programme d’apprentissage par le service communautaire sur son campus. La généreuse invitation lancée par la fondation McConnell , en 2001, aux établissements canadiens d’enseignement supérieur offrant déjà ou songeant à offrir ce type de formation, invitation à participer à un symposium de trois jours sur l’apprentissage par le service communautaire au Canada, s’est révélée le catalyseur d’un réseau de collègues canadiens intéressés par cette pédagogie.

Depuis, l’Alliance canadienne pour l’apprentissage par le service communautaire (ACASC) n’a cessé de se développer. Une conférence annuelle, organisée bénévolement et à tour de rôle par le personnel des établissements du réseau, a eu lieu à l'Université de Guelph en 2002, à l'Université de Colombie-Britannique en 2003 et à l'Université d'Ottawa en 2004. En 2002, une liste de diffusion-forum a été établie; elle est animée par l'Université de Guelph. Cette liste ouverte, accessible à tous ceux qu’intéresse l’apprentissage par le service communautaire, est devenue un précieux outil de communication et de partage de ressources. En 2003, l’UBC a mené une initiative en vue de créer un comité de coordination national dans le but précis de fonder une association nationale pour la promotion et le soutien de l’ASC au Canada, particulièrement en cherchant des sources de financement à la fois pour des programmes individuels sur campus et pour l’association. En 2004, le comité directeur a présenté, par la liste de diffusion et aux participants à notre réunion à Ottawa, des propositions de nom, de vision et de mission pour notre association en devenir.

À la fin de la conférence à Ottawa, les collègues réunis ont donné leur appui au comité directeur dans sa recherche de sources de financement pour des programmes ASC dans les établissements postsecondaires du Canada et, précisément, pour la fondation d’une association nationale ASC officielle. En octobre 2004, La fondation de la famille J.W. McConnell a fourni les fonds pour la création de l’Alliance canadienne pour l’apprentissage par le service communautaire (ACASC). Cette association nationale en développement, formée de membres du corps enseignant et du personnel professionnel d’établissements postsecondaires, a pour vocation de fournir du soutien aux programmes d’apprentissage par le service communautaire partout au pays.

 

juin 2007 Un nouveau nom pour notre organisme!